Mon locataire ne paie plus son loyer : dois-je souscrire une assurance loyer impayé ?

Tous les bailleurs ont peur qu’un jour ou l’autre leurs locataires ne paient pas le loyer. C’est effectivement une crainte qui se comprend. Mais d’un autre côté, les locataires peuvent avoir plusieurs raisons, qui les empêchent réellement de payer le loyer en temps et en heure. Par exemple, rien qu’avec la crise sanitaire, beaucoup de gens ont perdu leur travail et ont du mal à joindre les deux bouts. Certes, c’est une situation déplorable, mais qu’en est-il également du propriétaire-bailleur ? Lui aussi est dans une triste situation si son revenu mensuel n’arrive pas. Devrait-il directement engager une procédure judiciaire ?

Que faire en cas de loyer impayé ?

Engager directement une procédure judiciaire n’est peut-être pas la première chose à faire. Certes, il est nécessaire de réagir rapidement et ne pas laisser plusieurs loyers impayés s’accumuler. À partir du moment où il y a un retard de quelques jours, il vaut mieux contacter rapidement le locataire. Cela va permettre de comprendre les raisons du retard et se mettre d’accord vite fait sur le prochain délai de paiement. Mais à part cela, il serait sage de souscrire à une assurance loyer impayé. Cela va permettre de recevoir tout de même une indemnisation venant de l’assurance lorsqu’il y a un loyer impayé.

En quoi consiste une assurance pour loyer impayé

L’assurance pour loyer impayé est également connu sous le nom de garantie GLI, et permet donc d’être indemnisé en cas de non paiement du loyer ou encore si l’immobilier à subi des détériorations considérables. Souscrire à cette assurance n’est pas obligatoire. Mais elle est vivement recommandée, car verser les cotisations à l’assurance va revenir toujours moins cher que de s’engager dans des procédures juridique. De plus, cette assurance va permettre de toucher quand même le loyer, de couvrir le vide laissé par les locataires. Souscrire à une assurance loyer impayé pourrait être avantageux.

Toute l’aide pratique l’assurance apporte

Les propriétaires qui sont assurés peuvent vraisemblablement avoir recours à l’assurance GLI. Cela est un grand avantage, car les propriétaires ne sont pas délaissés lorsqu’ils ont des problèmes avec leurs locataires. Si aucun paiement n’a toujours été fait même après une notification de payer et la visite d’un huissier, le propriétaire va exposer tous ces faits à son assurance et cette dernière va intervenir directement. Celle-ci va peut-être engager une procédure judiciaire. Mais entre-temps, tous les loyers seront indemnisés pour le propriétaire, d’où l’avantage d’être assuré.

 

L’état des lieux : ce qu’il implique pour le propriétaire et pour le locataire
Comment faire une estimation de loyer ?