Choisir un bon locataire : comment examiner un dossier de candidature ?

Le choix du locataire constitue un dilemme auquel sont confrontés les propriétaires bailleurs. Choisir un bon locataire, c’est donc booster ses chances de louer son bien immobilier sans dégradations ni impayés. Pour mettre la main sur la perle rare, il est dans l’intérêt du bailleur de passer au crible le dossier de candidature de chaque personne qui convoite le logement, en s’attardant sur certains points.

Les justificatifs de ressources du candidat

Quelle que soit la situation professionnelle des candidats, ceux-ci sont contraints de constituer leur dossier de candidature avec des justificatifs qui précisent la nature et la provenance de leurs revenus. Ces justificatifs vont permettre au bailleur, au moment d’examiner un dossier de candidature d’un locataire, de s’assurer que les candidats ont suffisamment de revenus pour s’acquitter de leur loyer.

Si le candidat est salarié, on n’a qu’à analyser ses 3 dernières fiches de paie sans oublier son contrat de travail, ou à défaut l’attestation employeur. Pour le cas d’un artisan, commerçant, travailleur indépendant… , on peut vérifier l’avis d’imposition et/ou la déclaration de revenus la plus récente.

Quant aux gérants salariés, on peut vérifier leurs revenus grâce aux justificatifs suivants : 3 dernières fiches de paie, contrat de travail ou attestation employeur, avis d’imposition le plus récent, extrait Kbis, bilan comptable ou compte de résultat le plus récent… Pour le cas des candidats retraités, ceux-ci doivent fournir au bailleur une attestation de la perception d’une pension de retraite ainsi que son montant.

La solvabilité du candidat

Pour vérifier la solvabilité des candidats, le bailleur doit s’assurer que le loyer n’excède pas 25 à 33 % de leurs revenus. Néanmoins, un candidat dont les revenus sont conséquents peut parfois être un mauvais payeur et n’est jamais à l’abri d’éventuels soucis financiers. C’est pourquoi il vaut mieux jouer la carte de la prudence en lui demandant les dernières quittances du logement qu’il a occupé précédemment. Si nécessaire, le bailleur peut contacter directement l’ancien propriétaire dans le but de connaître son avis sur le candidat.

L’authenticité des documents présentés par le candidat

En tant que propriétaire bailleur, on est régulièrement confronté à la question portant sur l’authenticité des documents présentés par les candidats. Bien sûr, on n’est jamais à l’abri des gens malintentionnés qui n’hésitent pas une seconde à fournir au bailleur de faux justificatifs et faux renseignements. Afin d’éviter ce genre de risque, autant exiger les originaux des documents fournis par les candidats.

L’état des lieux : ce qu’il implique pour le propriétaire et pour le locataire
Mon locataire ne paie plus son loyer : dois-je souscrire une assurance loyer impayé ?