Je veux vendre ma maison “en l’état” qu’est ce que cela veut dire ?

La vente immobilière requiert quelques contrôles ou vérifications, notamment si l’on souhaite vendre sa maison en l’état. En effet, il en va l’intégrité du contrat de vente, surtout à l’égard de l’acheteur. Il faut faire en sorte de prémunir celui-ci contre les vices cachés. De ce fait, de la décision de vendre l’immeuble à sa cession complète, il faudra faire preuve de patience, de discernement et de méticulosité.

Qu’est-ce qu’une vente en l’état ?

Si le propriétaire a décidé de vendre sa maison en l’état, encore faut-il qu’il saisisse pleinement les implications de ce choix. Un immeuble est dit vendu “en l’état” lorsqu’il n’a pas fait l’objet de réparations ou de modifications en vue de sa vente prochaine. En d’autres termes, le futur acquéreur achètera le bien dans l’état brut où son précédent occupant l’aura laissé.

Que faut-il faire préalablement à la mise en vente de la maison ?

Une maison vendue en l’état peut très bien se vendre. Il faut tout simplement que le propriétaire remplisse des conditions précises. D’abord, avant toute démarche, il serait sage de demander conseil et assistance à son avocat pour les différents documents à préparer. Il est indispensable de procéder à une juste estimation de la valeur réelle du bien immobilier. Ensuite, il faudra également requérir des expertises pour les diagnostics immobiliers obligatoires. Si ces derniers s’avèrent concluants, la maison pourra être mise sur le marché. Dans le cas contraire, elle ne serait ni vendable, ni habitable. Pour ces études, il est impératif de recourir aux services d’experts qui pourront mener des études approfondies et ainsi fournir des rapports détaillés. Enfin, avant la publication de l’annonce de vente, il faut bien vérifier que les mentions essentielles figurent dedans.

Quelle attitude le vendeur doit-il adopter ?

Tout d’abord, pour instaurer un climat de confiance avec le potentiel futur acheteur de la maison, le vendeur se doit d’être transparent envers ce dernier, notamment par le biais des documents justificatifs et informatifs évoqués auparavant. Cela englobe les défauts de l’immeuble et les coûts des travaux. En fait, c’est surtout pour démontrer sa bonne foi à l’autre partie. La signature de l’acte de vente devant un notaire qu’en sous-seing privé reste un réflexe judicieux. Le fait de vendre sa maison en l’état peut prendre beaucoup de temps. Le vendeur est vivement incité à rester flexible dans les négociations. Néanmoins, cela ne veut pas dire qu’il devra constamment penser à revoir le prix à la baisse. Il s’agira de trouver un accord bénéficiant aux deux parties.

Les différents moyens de trouver un bien immobilier à acheter
Je veux vendre ma maison sans agent immobilier : comment faire moi même les visites ?