Trouver un syndic de copropriété de confiance en ligne

Syndic de copropriété

Dans le cadre de la gestion d’un bien immobilier locatif, l’intervention d’un syndic de copropriété est nécessaire, afin de rendre les tâches moins fastidieuses. D’ailleurs, les agences qui proposent ce type de prestation sont nombreuses à s’implanter dans l’Hexagone. Pour trouver la meilleure, il vous est conseillé de comparer les différentes offres proposées par un syndic de copropriété en ligne.

Toutes les bonnes raisons de faire appel à un syndic de copropriété

D’une manière générale, pour une copropriété, la gestion de l’immobilier est loin d’être une mission banale. En plus de prendre beaucoup de temps, cela exige aussi des compétences spécifiques en matière de démarches administratives, de fiscalité immobilière, etc. Ceci étant, conformément aux textes de la loi du 10 juillet 1965, toutes les copropriétés doivent impérativement être gérées par un syndic de copropriété professionnel. Son rôle est central qu’il soit professionnel ou bien bénévole. En effet, le syndic en ligne prend en charge la représentation des propriétaires dans l’ensemble des actes en justice. Il a également pour principale mission d’assurer la gestion administrative de la copropriété. Dans le cadre de ses fonctions, le syndicat est tenu d’organiser une réunion au moins une fois par an.

Par ailleurs, ce professionnel s’occupe du concert avec le conseil syndical, de l’envoi des convocations et procès-verbaux, etc. Aussi, le syndic de copropriété en ligne s’assure à ce que la copropriété soit immatriculée conformément aux règlements en vigueur relatifs au registre national des copropriétés. Tous les dossiers administratifs seront également entre ses mains. Parmi ces documents, on peut citer entre autres le carnet d’entretien, la fiche synthétique, les factures mentionnant les dépenses occasionnées par certains travaux de rénovation, etc.

Mis à part cela, il vous est possible de confier la gestion financière de la copropriété au syndic pour la bonne raison qu’il prend en charge des impayés. Il garantit en même temps la bonne tenue du bien immobilier, afin que la sécurité et la salubrité de l’immeuble soient sans failles. Dans ce sens, il a l’entière responsabilité d’orchestrer les travaux urgents en cas de besoin. Enfin, parmi les plus importantes dans ses fonctions, le syndic fait exécuter toutes les décisions prises durant l’assemblée générale. Cela dit, étant donné l’importance de ses missions, il est quasiment impossible de faire l’impasse sur les prestations d’un syndic de copropriété. Ce dernier qui maîtrise parfaitement l’univers de la location immobilière entre particulier ou bien entre deux entreprises différentes.

En quelle occurrence faire appel au syndic en ligne ? 

La copropriété est parfois amenée à changer de syndic plusieurs fois. Cependant, c’est surtout lorsqu’elle n’est pas satisfaite des services proposés qu’elle envisage d’en changer. Toutefois, puisque la loi impose l’intervention de cet organisme, il faut en choisir un autre dès qu’on envisage à arrêter l’autre. Ceci étant dit, il y a des moments précis dans la vie de la copropriété au cours desquels elle a besoin de choisir un nouveau syndic.

Il en est par exemple le cas lors de la genèse de la copropriété. On fait ici référence aux copropriétés neuves, autrement dit, à celles qui viennent d’être livrées à leurs propriétaires. En général, le promoteur immobilier désigne un syndic, seulement à titre provisoire. Ensuite, les copropriétaires peuvent désigner un nouveau syndic pour la gestion de l’immobilier. Pour cela, le recours au syndic en ligne est envisageable.

Les copropriétaires peuvent aussi changer de syndic au terme d’un mandat, c’est-à-dire autour de 1 an à 3 ans. À titre d’information, la loi Alur définit cette durée. Également, le changement peut avoir lieu si une copropriété révoque son syndic à cause d’une faute de gestion par exemple. Ainsi, il est légitime de révoquer cet organisme au cas où celui-ci est en défaut de paiement ou bien s’il n’a pas fait respecter le règlement de copropriété. La révocation se tient aussi le plus souvent parce que le syndic a mal établi le budget prévisionnel.

Quel type de syndic choisir pour gérer sa copropriété ?

Selon la loi du 10 juillet 1965, il existe trois modèles de syndic. Il y a d’abord le syndic professionnel auquel les copropriétaires délèguent la gestion à part entière de l’immobilier. L’idée consiste alors à faire appel à une société externe. Il s’agit en effet de la solution à privilégier pour profiter des services des professionnels. Pourtant, pour pouvoir bénéficier des services offerts par un syndic de copropriété en ligne, il faut payer leurs honoraires, ainsi que les autres frais annexes. Ces derniers qui peuvent parfois peser lourd pour les copropriétaires. Aussi, les agences manquent parfois de réactivité du fait qu’elles gèrent plusieurs immeubles en même temps.

Ainsi, l’autre possibilité, qui est aussi la moins onéreuse est d’opter pour le syndic bénévole. Ici, on désigne un copropriétaire pour s’occuper des tâches. Si ce type de gestion a l’avantage d’être économique, il faut savoir que le syndic peut manquer de pertinence à moins qu’il ne s’y connaisse bien dans le domaine. La troisième option consiste à choisir un syndic coopératif. À ce stade, l’idée est d’élire un ensemble de copropriétaires pour prendre en charge de la gestion. Il s’agit d’ailleurs de la solution la plus prisée en raison de ses innombrables avantages sur beaucoup de points. À la fois économique et transparent, le syndic coopératif permet de répartir les missions des membres en fonction des affinités de chacun.

Conseils bien choisir son syndic de copropriété en ligne

Au vu de la multitude de choix qui s’offre à vous, des critères sont à prendre en compte pour choisir le syndic de copropriété en ligne. Dans un premier temps, il faut s’attarder sur le contrat-type de syndic. En optant pour le syndic professionnel, vous devez veiller à bien analyser les clauses du contrat. Toutefois, n’oubliez surtout pas d’examiner minutieusement les honoraires et les frais annexes.

En outre, il vous est conseillé de trouver le modèle de gestion qui ne coûtera pas gros. En parlant de solution moins onéreuse, l’autogestion est à privilégier pour la seule bonne raison que dans certains cas les services sont gratuits. Après tout, un syndic bénévole ne demandera pas la même somme qu’une entreprise de gestion. Ensuite, vous devez prendre bien compte de la communication. En fait, il est important que votre syndic communique beaucoup et partage de manière régulière les tournures de gestion. C’est la raison pour laquelle le syndic en ligne coopératif se révèle très intéressant.

Choisir un spécialiste pour construire la maison de ses rêves
Comment évaluer la valeur marchande d’un bien immobilier ?