RE 2020 : qu’est-ce qui change pour l’immobilier ?

RE 2020

Avez-vous l’intention de faire l’achat d’une habitation neuve ou faire construire une maison ? Votre projet doit s’approprier aux normes de construction. Il doit également être en conformité avec les réglementations environnementales imposées par la législation. En revanche, la RE 2020 a été repoussée de nombreuses fois. Cette réglementation encadre généralement les performances des habitations neuves en matière d’énergie. Mais quelles sont les différentes caractéristiques de la RE 2020 ?

Que faut-il savoir sur la RE 2020 ?

D’une manière générale, le bâtiment est sujet à l’émission de carbone. Il occupe une place considérable en matière de consommation d’énergie. Face à cette situation, le gouvernement avec les acteurs du domaine de bâtiment ont décidé d’élaborer un nouveau règlement basé principalement sur l’environnement et la consommation énergétique des foyers. Cette concertation entre généralement dans le cadre du développement des constructions durables et économiques. Autrefois, la RE a été connue sous le nom de réglementation thermique. L’application de la RE 2020 a été reportée en raison de la crise sanitaire mondiale. D’après Le Moniteur, l’ambition affichée au départ demeure inchangée. En effet, la nouvelle réglementation environnementale sert à réduire de façon considérable l’émission de gaz à effet de serre par les habitats.

Les spécificités de la RE 2020

À la différence de la RE 2012, la RE 2020 figure parmi les stratégies gouvernementales visant à la réduction de la diffusion du carbone. En un mot, elle sert à prévenir le changement climatique. Certains pays en Europe cherchent à stopper l’émission des gaz à effet de serre à l’horizon 2050. Pour y parvenir, de nombreuses priorités ont été fixées. Dans le domaine de l’immobilier, la réglementation environnementale 2020 vise à diminuer l’impact environnemental de l’habit dès la fabrication. Les effets sur l’environnement des matières de construction et des travaux entrepris lors de l’exécution du projet d’une maison neuve sont conséquents. Il faut parler de l’énergie grise. Par rapport à la RE 2012, la nouvelle norme environnementale impose l’usage des ressources bio et naturelles comme la pierre de taille ou le bois. En effet, les entreprises de construction sont amenées à mesurer l’empreinte des produits servis. Selon le moniteur, il est vivement recommandé d’éviter les énergies fossiles et privilégier les ressources sans carbone.

Autres changements constatés dans la RE 2020

La réglementation environnementale 2020 vise à optimiser le confort des habitations. À cause du changement climatique, de nombreux pays assistent à des épisodes caniculaires très intenses en été. Grâce à la réglementation environnementale 2020, il est possible d’adapter les logements neufs aux nouvelles tendances climatiques. Dans cette optique, le concept lié au confort thermique sera pris en compte lors de la construction. Selon le moniteur, l’amélioration du confort des maisons passe généralement par une étude au sujet du besoin bioclimatique du logement. Il faut dire en effet que le confort thermique d’un habitat repose essentiellement sur les besoins en refroidissement, en éclaircissement et en chauffage. En outre, la nouvelle RE concerne non seulement l’isolation thermique des logements. Elle tient également compte de la consommation d’énergie (eau, chauffage et électricité) des bâtiments.

Par rapport à la RE 2012, la réglementation environnementale 2020 accorde plus d’importance à l’impact des constructions neuves sur l’environnement.

Choisir son promoteur immobilier à Genève
Qu’est ce que la loi Carrez ?