Mettre son appartement en location : les étapes pour louer sereinement

Pour un propriétaire qui souhaite mettre son appartement en location, il existe différentes étapes incontournables. Cela concerne la création d’un projet de location, l’estimation du prix du loyer, mais aussi la réalisation des différents diagnostics obligatoires. Suivre ses démarches vous évitera les problèmes de location et rentabilisera au plus vite votre investissement.

Mettre son appartement en location : un projet de location à définir

Avant de mettre son appartement en location, il est important de définir un projet de location. Pour cela, la première étape consiste à connaitre la rentabilité locative. Il faut savoir que ce dernier diffère selon la situation géographique du bien en question. Certains par exemple sont plus rentables avec une location à courte durée mensuelle (pour les périodes de vacances), tandis que d’autres génèrent plus de bénéfices avec une longue durée. Il est aussi important de mentionner que dans certains cas, la location de courte durée peut s’avérer impossible (c’est le cas pour les villes en zone tendue) sauf si le bailleur détient une autorisation venant de la mairie (ce dernier à peu de chance d’être obtenu et les démarches restent très difficiles).

Estimation du loyer bien avant la location

Une fois le projet terminé, l’étape suivante consiste à estimer le loyer. Ce dernier devra être précis pour obtenir une rentabilité au maximum. Si le loyer est trop élevé, les chances d’une vacance locative deviendront élevées. Pour mettre son appartement en location avec un loyer normal, il faudra le définir selon la situation géographique. Les appartements proches de la ville coûtent plus cher par exemple. Le prix de la location dépendra également de la valeur et de la qualité des équipements et des mobiliers inclus (pour les locations meublées). Il peut aussi dépendre de certains critères tels que les charges à payer, le nombre d’étages où il se situe, etc.

Les diagnostics obligatoires pour tout appartement à louer

Avant de mettre son appartement en location, la loi exige de réaliser différents diagnostics obligatoires. Cela concerne le risque d’exposition au plomb, le diagnostic de performance énergétique, l’électricité et gaz, etc. À noter que les diagnostics peuvent varier pour une location vide ou meublée, son ancienneté, etc. Ces analyses devront être effectuées par un diagnostiqueur certifié par l’état. Une fois le travail terminé, le bailleur a pour obligation de donner le dossier de diagnostic technique aux futurs locataires. Il est également conseillé de réaliser ses analyses bien avant de publier une annonce de location.

L’état des lieux : ce qu’il implique pour le propriétaire et pour le locataire
Mon locataire ne paie plus son loyer : dois-je souscrire une assurance loyer impayé ?