Comment préparer son budget d’acquisition immobilière ?

Vous voulez vous lancer dans l’achat d’un immobilier ? Pour commencer, vous devez définir votre budget d’acquisition immobilière, ce qui signifie déterminer un prix maximum que vous voulez investir dans votre projet d’acquisition. Vous les définissez en 2 temps, en sachant d’abord l’apport personnel avant d’établir le montant pour l’emprunt.

Comment constituer l’apport personnel ?

L’apport personnel peut provenir de plusieurs formes (apport personnel, héritage, etc.). Pour l’option épargne, il y a divers produits bancaires pour vous aider à constituer votre budget d’acquisition immobilière. Pour cela, vous avez le choix entre le livret de développement, le livret A, le PEL et le CEL qui sont des comptes bloqués durant une durée déterminée avec des versements mensuels imposés. Même s’il est fortement recommandé d’avoir un apport personnel pour le prêt immobilier, vous pouvez quand même emprunter.

Certaines banques refusent d’accorder un prêt sans apport, mais c’est rare. Normalement, elles exigent un apport de personnel minimum de 10 % du prix de vente. Les 10 % renferment les frais de garantie et les frais de notaire, en cas de défaut de paiement, la banque va les perdre.

Optimisation du plan de financement

Pour la banque, le taux d’endettement reste un critère important, pour constituer un rapport entre vos charges et vos revenus. Pour les revenus, il faut prendre en compte la moyenne des 3 dernières années de revenus variables et le salaire net sans impôt. Pour les charges, les loyers après l’acquisition du bien, les mensualités des crédits courants et les pensions alimentaires incluses. Vous dépendez en général de votre taux d’endettement, ne dépassant pas les 33 %.

Pour l’optimisation de votre plan de financement, vous pouvez opter pour sur la durée de votre prêt immobilier et le montant de vos mensualités. Mais votre taux d’endettement n’est pas le seul critère observé par les banques. De ce fait, les banques peuvent accorder un prêt avec un taux d’endettement de plus de 33 % et cela, sans que le taux d’intérêt augmente. Étudiez 2 indicateurs comme le reste pour vivre et le saut de charge pour savoir si vous serez capable de rembourser et continuer à vivre correctement.

La durée de crédit immobilier

Dans une durée comprise entre 5 et 30 ans, ou même pour une plus longue durée pour des mensualités faibles. La durée a un impact sur le coût de votre crédit. Il ne faut pas s’étaler sur la durée, car le taux d’intérêt proposé sera élevé et donc vous devez rembourser d’intérêts pour le budget d’acquisition immobilière.

Et pour l’âge ? Votre âge va constituer un paramètre important pour la banque. En permettant à la banque de vérifier votre capacité à rembourser votre prêt au bout, un trentenaire plus sérieux qu’un quinquagénaire sans apport personnel. Les banques imposent une limite d’âge selon les emprunts.

Comment rechercher un logement à vendre sur leboncoin ?
Les bonnes attitudes à avoir pendant la visite d’un bien immobilier